LIVRAISON GRATUITE SUR COMMANDE DE 150$ ET +

Blogue santé & bien-être

Matin blanc

Matin blanc, fatigue mentale de décembre, mais cœur léger à l’idée d’accueillir ce vent de nouveautés qui vient souvent avec la fin de l’année. Je me pousse à réfléchir et à entamer ce fameux bilan. Que vous soyez pour ou contre le principe des résolutions, s’offrir une douce introspection est quelque chose qui fait du bien. Ce n’est pas facile de faire ce meeting avec soi-même; le risque de déterrer de vieilles blessures est grand, mais la finalité ne peut qu’être positive.

Je vous invite à vous poser quelques instants et à regarder votre reflet dans le miroir. Posez-vous ces questions : « suis-je le genre d’humain que j’aurais voulu être quand j’étais enfant? Suis-le le genre d’humain que j’aimerais que mon enfant devienne? » Oubliez les accomplissements, le montant inscrit dans votre compte en banque ou les possessions que vous avez. Pensez plutôt à la marque que vous laissez quotidiennement sur les autres. Pensez à l’impact que laisse votre présence chez les gens que vous aimez.

Je crois foncièrement que nous sommes tous fondamentalement bons. Nos mécanismes de défense, nos expériences, mais surtout nos blessures nous amènent à nous ranger dans différents camps et à nous présenter avec une armure ou avec une vulnérabilité. Soyez du camp des vulnérables, soyez humains…

Soyez le genre d’humain qui écoute plutôt que celui qui répond. Si nous étions conscients de l’impact positif qu’un simple moment d’écoute peut avoir chez un ami qui souffre en silence et qui s’entête à dire que tout va bien, il y aurait beaucoup moins de cœurs tristes et seuls.

Soyez le genre d’humain qui croit plutôt que celui qui doute. Si nous donnions tous l’opportunité à quelqu’un de nous montrer sa véritable lumière, si nous faisions confiance et si nous avions la foi que la bonté existe, le quotidien serait sans doute plus léger.

Soyez le genre d’humain qui pardonne plutôt que celui qui méprise. Si nous étions enclins à comprendre l’autre, à nous ouvrir à son parcours et à laisser partir l’amertume pour faire place à la compassion, les nuits de réflexion et les conversations seraient beaucoup plus douces.

Soyez le genre d’humain qui offre plutôt que celui qui reçoit. Nous avons tous le même nombre d’heures dans une journée et nous sommes tous maîtres de son utilisation. Prenez le temps de dire, de donner, de partager. La vie nous est prêtée, et elle est beaucoup trop courte pour se résumer à des silences et des non-dits. Souvenez-vous de la sensation si satisfaisante que procure une conversation parsemée de douceur et remplie d’écoute après un malentendu avec une personne qui vous est chère.

Ah oui, il y a bien sûr ce cher ego qui nous bloque trop souvent à devenir cet humain d’amour et d’accueil. Par peur de rejet, d’humiliation ou après s’être convaincu soi-même que d’échanger n’en vaut pas vraiment la peine, nous demeurons en silence. Nous tournons la page amèrement sur quelque chose qui aurait pu être ponctué de réconfort.

À la fin de notre histoire, les plus belles richesses seront toujours les cœurs que nous aurons aimés, les âmes qui nous auront appris et les sourires que nous aurons partagés. Quand le temps aura fait son travail sur les petites déchirures, ce sera la beauté qui restera et les sentiments heureux. L’humain est ainsi fait…

All you need is love. Love is all you need.

Catégories :
Bonheur et bien-être (47) - Le Moment (1) - Non classifié(e) (1) - Produits naturels (4) - Santé (13) -

Retour vers tous les articles.

LE MOMENT

Atterrir et prendre le temps de respirer.
Arrêter l’extérieur pour un retour aux sources qui stimule les sens et l’imaginaire, un peu comme un voyage. Un petit havre de paix aux couleurs d’ailleurs et aux parfums exotiques. Découvrez des produits aux ingrédients naturels, exclusifs et parfois magiques. Des plaisirs simples et sains et des astuces pour une vie enveloppante.

S’offrir un moment,
c’est remercier son cœur, son corps et son esprit.

apprendre
à respirer
le temps

Trouvailles, astuces et ambiance bien-être